Eighties Incomprises au Centre Pompidou

Téléchargez notre fanzine 

Programme du 11 mai 2016

Capture d’écran 2016-03-12 à 16.46.21

Profession Photographie a organisé une journée d’étude au Centre Pompidou le 11 mai 2016 en collaboration avec Karolina Ziebinska-Lewandowka, conservatrice au Cabinet de la photographie du Musée national d’art moderne et commissaire d’une exposition autour de la scène photographique des années 1980, intitulée « L’insoutenable légèreté – les années 1980, photographie, film » du 24 février au 23 mai 2016.

L’histoire de la photographie des années 1980 reste, encore aujourd’hui, partiellement incomprise. Partant du constat d’un manque de conceptualisation esthétique pour cette période, cette journée sera l’occasion de confronter enjeux socio-politiques et enjeux artistiques, dans le but de définir ce qui aujourd’hui encore résiste à notre compréhension de la décennie. Il s’agit également d’élargir les enjeux de réflexions en dehors du domaine de l’image fixe en montrant que les tensions qui s’y jouent traversent également l’art vidéo et le cinéma.

drahos

                      © Tom Drahos

Au-delà du concept de post-modernisme, parfois trop englobant, les années 1980 voient l’émergence de nouveaux enjeux à la fois poétiques et politiques. L’impureté, l’hybridation, l’humour, l’ironie, l’érotisme et la nostalgie constituent autant de clés de lecture possibles pour la production artistique de cette période, en particulier dans le domaine photographique. Ce point de vue sur la « poétique » des années 1980 sera contrebalancé par une analyse du contexte idéologique et par un accent porté sur le lien entre productions visuelles et activisme contre-culturel. Grâce à cette double orientation, notre regard se portera à la fois dans le musée et hors du musée, en proposant une relecture de l’histoire des collections tout en valorisant des productions culturelles souvent non prises en charge par l’institution.

Le recul historique aidant, la décennie 1980 se présente aujourd’hui comme un nouvel objet d’étude pour l’historien de l’art et l’historien des idées. La journée d’étude offrira donc un espace de visibilité pour la recherche en train de se faire, permettant à de jeunes chercheurs de dialoguer avec des auteurs dont les travaux ont déjà marqué la réflexion sur les années 1980. Nous donnerons également la parole à plusieurs acteurs importants de la scène artistique et photographique, dans le cadre d’une table ronde organisée en fin de journée.

Nous espérons que cette initiative permettra de relancer le débat critique et théorique sur cette décennie “incomprise”, souvent fantasmée et parfois mal-aimée, permettant ainsi à une nouvelle génération d’en réévaluer l’héritage.

Clegg-Guttmann-04© Clegg & Guttmann, The Singing Company, 1986